Ce qu’il faut savoir sur la carte grise

Les véhicules à moteur doivent obtenir une carte grise (certificat d’immatriculation). Les voitures particulières, les motos, les deux-roues et les scooters (y compris les véhicules de moins de 50 cm3), les quatre-roues, les cyclomoteurs, les tricycles, les quatre-roues, les camping-cars, les fourgonnettes, les tracteurs et autres engins agricoles sont tous considérés comme un véhicule terrestre à moteur.

Sans la carte grise, ces derniers donc ne peuvent pas être conduit. C’est un peu comme leurs cartes d’identités. Des informations détaillées sur le véhicule y sont concentrées. La carte grise est associée au véhicule et à un ou plusieurs conducteurs. A chaque changement de véhicule, le titulaire doit refaire remplir sa carte grise. En fait, le vrai nom du fichier est le certificat d’enregistrement, bien que généralement tout le monde utilise encore le nom carte grise.

Informations sur le certificat d’immatriculation

Comme nous l’avons mentionné en introduction, ce document doit être considéré comme la carte d’identité du véhicule. En d’autres termes, toutes les informations de base doivent y exister. Voici une liste non exhaustive des principales informations renseignées dans le dossier d’inscription :

-Nom et adresse du titulaire ;

-Catégorie, modèle, marque, et version du véhicule ;

-Numéro d’immatriculation ;

-Cylindrée du moteur, puissance financière et puissance nette maximale du véhicule ;

-Type de carburant ;

-Nombre de places assises ;

-Taux d’émission de CO2 (voir norme européenne) ;

-Date limite pour le contrôle technique en cours.

Carte grise requise pour conduire un véhicule

Après l’achat d’une nouvelle voiture, vous devez immédiatement obtenir un nouveau certificat d’immatriculation correspondant au véhicule concerné et à son détenteur. En effet, vous disposez de 30 jours pour demander et obtenir ce fichier. Il n’a été publié par le comté qu’en 2009. Désormais, vous devez vous adresser à l’Administration nationale de la sécurité et des biens (ANTS) pour obtenir votre carte d’enregistrement. Ce processus peut être effectué directement en ligne par l’intermédiaire de certaines institutions autorisées.

Lors de l’utilisation de notre véhicule, nous devons avoir la carte d’immatriculation avec nous. Lors de l’inspection, le système demandera une carte grise. Si le conducteur ne porte pas sur lui la carte grise, il peut être condamné à une amende au premier degré, équivalant à 11 euros d’amende. De plus, il doit présenter sa carte grise à la gendarmerie ou à la police dans les 5 jours.

Ce document est également indispensable lorsque vous souscrivez une assurance auto.

Veuillez noter que tant que le véhicule appartient au titulaire, la carte grise est valable. Il doit être mis à jour dans certaines situations particulières : déménagement, changement d’état civil…

Le coût d’une carte grise ?

Le certificat d’immatriculation est non seulement inévitable, mais également payant. Le coût dépend de plusieurs critères :

Taxe régionale (en moyenne 41 euros) multipliée par le nombre de chevaux fiscaux

Taxe de formation professionnelle : 0 euro s’il s’agit d’une voiture particulière

Taxation des véhicules polluants

Taxe de gestion

Frais d’acheminement

En général, le coût d’une carte grise est d’environ 200 euros, mais cela dépend surtout du nombre de chevaux financiers dans le véhicule.

 

 

 

<<< Découvrez d’autres texte  ici, Des articles intéressant sont à voir sur ce blog.>>>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *